Chanson: La géologie du salève

La Géologie du Salève (2015), du chansonnier et grimpeur ; M. Antoine Fabre


Télécharger “La chanson du Salève”
– (click droit / enregistrer sous)

La Geologie du Saleve 2015 (paroles et accords)!

 

Just’au nord de l’Equateur,  au Jurassique supérieur

Dans un lagon aux eaux claires s’déposaient des boues calcaires

Les bivalves et les coraux s’baignaient car il faisait chaud

Dans c’paradis se formait le calcaire des Etiollets

 

C’est la java des Choucas que dansent ceux qui ont des gros bras

Valse de la Face Ouest, pour ceux  qui ont de beaux restes

C’est la java des Patus, on en sort tout courbatu

Valse du Kimméridgien,  plaisir de ceux qui grimpent bien

 

Dans ce climat très torride se formaient des ooïdes

Mets de la crème sur ton derme mon ami l’échinoderme

Et tout le long de la plage il y a des forams qui nagent

Les Tidalites de Vouglans montrent bien qu’y avait du courant

 

C’est la java du Bonhomme que dansent ceux qu’on des hormones

La valse de la Lamin, qui s’danse la main dans la main

La java des Estournelles,  grimpe jolie demoiselle

La valse du Tithonique qui fait des voies très athlétiques

 

Au Purbeckien au Salève, les marées quittent la grève

Des lagunes subtropicales bordent des plaines alluviales

Les crustacés Berriasiens font leurs pistes et leurs chemins

Avant qu’un jour ne reviennent les belles mers Valanginiennes

 

C’est la java de la Chambotte, que l’on danse avec ses bottes

La valse du trou d’la Tine, tourne  ma jolie coquine

La Java d’la Corrraterie, faut que tu chantes, que tu ries

La valse du Valanginien, dans tes bras ah ce qu’on est bien

 

Les plaques avancent et se glissent, fermeture de la Téthys

Les Alpes poussent au Tertiaire, les v’là qui s’envoient en l’air

Anticlinal qui s’soulève, chevauchement du Salève

Décrochement vers le Coin font les parois qu’on aime bien

 

C’est la java d’l’Eocène, du Miocène, du Pliocène

Valse Sidérolitique, viens que l’on nique et re-nique

C’est la java érotique, celle des blocs erratiques

La valse de l’Age Glaciaire, qu’on danse depuis le Quaternaire

 

Eboulements et carrières creusent par devant par derrière

La pluie, l’acide carbonique forment des cavités karstiques

Dissolution par dedans et les attaques du vent

L’érosion ronge sans trêve pour détruire notre Salève

 

C’est la java des surplombs, des fissures et des gratons

La valse des skieurs de fond qui tout l’hiver tournent en rond

La java des spéléos, qui s’coincent au fond  des boyaux

La valse des amoureux qui se baladent et sont heureux

Author: Webmaster

Share This Post On